La France A Du Talent

Edition du 27/09/2016
 

CHATEAU TOULOUZE

Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

Jérôme et Alain Cailley
10/12, rue de la Ruade
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : chateautoulouze@vinsdusiecle.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
HAUTE-SERRE
NOZIÈRES
MERCUES
PAILLAS
MAISON-NEUVE
PECH DE JAMMES
ARMANDIERE
PASSELYS
EUGÉNIE
LA COUTALE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
PERREAU (Montravel)
GRAND-JAURE (P)
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
VIEUX TOURON (M)
PECANY
SADILLAC
LAROQUE (BI)
MOULIN-POUZY (M)
CLOS DU BREIL
GAILLAC
GRAND CHENE
MAYRAGUES
VIGNALS
BOURGUET
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
LABARTHE
LECUSSE (Bl)
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
VIELLA
ROUSSE (J)
CAUHAPE
CRAMPILH (J)
CUQUERON
NIGRI
SERGENT
COUSTARRET
LAPUYADE
AUTRES APPELATIONS

VIGNERONS BUZET (Bt)
GUTIZIA (Irouléguy)
JOY (IGP)
VIGNERONS BRULHOIS
GUILLAMAN (IGP)
PLAISANCE (F)
POUYPARDIN (G)
SAINT-GUILLHEM (F)
COUREGE-LONGUE (Buzet)
HERREBOUC
HAILLE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(FAMAEY)
(PELVILLAIN*)
TRIGUEDINA*
(BOUT DU LIEU)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
HAUT-FONGRIVE*
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
LACROUX
RHODES
MADIRAN
JURANCON

LAFITTE-TESTON
BORIES
DOU BERNES
AUTRES APPELATIONS

CAVE IROULÉGUY (I)*
VOIE BLANCHE (VP)
GENSAC



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

(CAVE FRONTON (F))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

DOMAINE JOST


Quelque 18 ha de vignes cultivées de façon très raisonnée afin de respecter au mieux l'environnement. Ce vigneron indépendant ne ménage pas ses efforts pour assurer la pérennité de son terroir tout en modernisant son exploitation. Son exposition et l’amalgame argilo-calcaire du terroir permettant un épanouissement de chaque cépage. Les vins et crémants issus de ces cépages sont vinifiés au Domaine. Depuis 2014, le Domaine est en certification Agriculture Bio. Excellent Pinot gris Prestige 2014, bien typé, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de fruits frais. Le Riesling Céline 2013 développe des nuances de fruits secs persistantes, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois, idéal aussi bien avec des grenouilles à l'alsacienne que sur un jarret de porc aux courgettes. Le Gewurztraminer Sussenberg, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, aux nuances épicées, de robe très brillante. Joli Pinot gris, suave et fruité, fin et riche à la fois, avec des notes de pomme et de noix fraîche, d'une très jolie finale au palais.  Le Muscat 2014 est suave, sent bon les fruits frais, tout en harmonie, parfait sur une salade de foie gras. Le Crémant brut rosé est d’une très belle expression, développant élégance et vinosité, de mousse abondante, aux nuances de fraise et de groseille, tout en longueur comme le Crémant brut blanc est intense, à la fois charpenté et distingué, aux notes de fruits mûrs et de tilleul, de mousse crémeuse et franche.

Jean-Marc et Céline Jost
3, rue des Vignes
67310 SCHARRACHBERGHEIM
Téléphone : 03 88 50 66 64
Email : info@vinalsace-reyszjost.com
Site personnel : www.vinalsace-reyszjost.com

Les VIGNERONS de BUZET


Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe. Quelque 94% de l’appellation Buzet, 1870 ha, offrent 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L'un est à Buzet, l'autre à Espiens, sur les berges de la Baïse. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000). Ainsi, la cave des vignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département du Lot-et-Garonne. Leur Buzet rouge Château de Gueyze 2012, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, très classique, charpenté, alliant structure et velouté, d’excellente garde. Le Buzet rouge La Tuque de Gueyze 2014 est tout en bouche, rond, charmeur, aux tanins mûrs. “Pour ce millésime 2014, raconte David Bidegaray, après un été anormalement frais et humide, nous avons eu un mois de septembre et un début d’octobre particulièrement ensoleillés et chauds. Cela a permis de modifier radicalement une vendange qui s’annonçait compliquée en termes de maturité et d’état sanitaire. Résultat: autant en rosé et blanc, qu’en rouge, les vins sont aromatiques, équilibrés et flatteurs. Pour les rouges de Buzet, les structures tanniques sont assez “soft” mais suffisantes avec un enrobage assez étonnant sur des vins si jeunes. Dans l’ensemble, millésime de bon niveau.” Remarquable Buzet Oniric 2012, avec une étiquette superbe, pur Cabernet-Sauvignon, un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, très chaleureux, aux nuances de fraise cuite, de truffe et d’humus, à prévoir sur une poularde truffée aux légumes ou des feuilletés de cèpes au foie gras. Fidèle à lui-même, le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2012 mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, de bouche harmonieuse, le Château La Hitte 2012, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, savoureux, aux tanins mûrs, le Buzet rouge Château Ribeau 2012, charnu, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de myrtille, de bouche épicée, et le Buzet Domaine de Michelet 2013, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche. Jolie cuvée Sans Sulfites Ajoutés Buzet rouge 2014, tout en fruité, généreux, à boire jeune.  Excellent Buzet blanc Château Loustalet 2014, 65% Sémillon, 25% Sauvignon et 10% Muscadelle, parfumé, bien rond, de bouche savoureuse, un vin tout en fruité comme le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2014, Sémillon 55% et Sauvignon 45%, sols de graves et argilo-calcaires, de belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs, de bouche vivace, parfait sur un soufflé au fromage.

Directeur : Pierre Philippe
5, avenue des Côtes-de-Buzet
47160 Buzet-sur-Baïse
Téléphone :05 53 84 74 30
Télécopie :05 53 84 74 24
Email : buzet@vignerons-buzet.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/buzet
Site personnel : www.vignerons-buzet.fr

Domaine Charles FREY


Au sommet. “Notre domaine familial, dit Dominique Frey, cultive 14 ha de vignes sur 3 communes. C'est avec mon grand-père Joseph et mon père Charles que la vente en bouteilles commença. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Nous avons aussi une nouvelle cave Bioclimatique en bois.” Beau Riesling Grand Cru Frankstein 2014, marqué par ce terroir spécifique, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur. Le Pinot noir Quintessence 2013 (avec un bouchon en verre), élevé 24 mois en barriques, coloré, avec des nuances de cerise noire et de groseille, de très bonne évolution, à déboucher, par exemple, sur une oie rôtie aux pêches et aux airelles ou des filets de truite saumonée aux champignons. Excellent Gewurztraminer Colline Granit 2013, de jolie bouche comme le Riesling Vieilles Vignes 2014, harmonieux, aux notes de fruits jaunes, avec cette bouche pleine et distinguée. Joli Riesling Granit 2014 , de robe dorée, au nez de fleurs, très harmonieux. Le Pinot blanc Rayon de Lune 2014, distingué, est tout en richesse aromatique, alliant saveur et distinction, très persistant au palais avec cette pointe de fumé spécifique.  Goûtez le Crémant d’Alsace brut, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux senteurs de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, et des nuances crémeuses, persistant comme le Crémant d’Alsace rosé, charmeur, de mousse abondante et fruitée, tout en fraîcheur aromatique, qui développe des nuances de fruits frais et de violette.


1, rue du Pinot Blanc - ZA du Wasen
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 04
Email : contact@charlesfrey.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/freydombio
Site personnel : www.vinsfreybio.com

DOMAINE COMTE PERALDI


Beau domaine de 50 ha de vignes, nichées sur les coteaux de Mezzavia, fleuron de la viticulture insulaire. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIème siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est actuellement le plus important vignoble de l’appellation contrôlée « Ajaccio », et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, Cinsault, Carignan, Niellucciu, Vermentino). Superbe Ajaccio Comte Peraldi rouge 2009, de belle robe soutenue, aux notes de mûre et d’épices, alliant charpente et souplesse en bouche, aux tanins riches, auquel il faut laisser le temps de se fondre, à ouvrir avec un gigot à la ficelle, d’excellente évolution. Remarquable Comte Peraldi rosé 2011, de belle teinte, ample, friand, riche, avec ce nez de rose et de lis, et cette pointe d’épices caractéristique. Le Comte Peraldi blanc 2011, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et rond à la fois, est ample, tout en arômes. Très beau blanc cuvée Clémence 2010, l’un de mes meilleurs souvenirs gustatifs de l’année dans cette appellation, de jolie robe, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, tout en suavité, de bonne bouche, aux notes de fruits mûrs, vraiment très charmeur. Il y a aussi cette cuvée Clos du Cardinal rouge 2009, élevée en fûts, marquée par son terroir, un vin d’un beau rubis profond, ample et ferme, volumineux en bouche avec des connotations de cassis, réglisse, épices, charnu, riche, concentré, aux tanins soyeux mais puissants, de garde.

Marilyne Costa
Chemin du Stiletto
20167 Mezzavia
Téléphone :04 95 22 37 30
Télécopie :04 95 20 92 91
Email : domaineperaldi@vinsdusiecle.com
Site : domaineperaldi
Site personnel : www.domaineperaldi.com


> Nos dégustations de la semaine

Earl POIRON-DABIN


Vignerons de père en fils depuis 1858. Le domaine est regroupé le long de la rivière Maine avant qu’elle ne se jette dans la rivière Sèvre. Les deux frères, Laurent et Jean-Michel, exploitent 70 ha de vignes avec une variété de 10 cépages qui surprennent par leur expression.
Pour Laurent Poiron, “ce 2015 est un vrai bonheur, aromatique, gros potentiel. Nos ventes en 2016 : les Muscadets 2014 et 2015, le millésime 2013 en fûts et des 2010 et 2009. Médailles d'Or à Angers, Feminalise à Beaune et à Mâcon pour le Muscadet 2011.”
Exceptionnel Muscadet Cru Château Thébaud 2010 (Appellation communale), issu des meilleurs terroirs, caractérisés par leur sous-sol de granite schisteux d’une rare qualité à la fois très drainant et capable de conserver l’humidité suffisante à la croissance sans stress de la vigne. Des élevages sur lies longs de 7 ans permettent de développer la matière et les caractères si spécifiques, le tout donnant ce vin tout en délicatesse, ample et distingué, tout en vivacité, de bouche fruitée et persistante, aux arômes complexes de fleurs blanches et d’agrumes, avec ce côté de fumé spécifique au palais. Le Muscadet Sèvre et Maine sur Lie Vieilles vignes 2015, avec cette subtile pointe d’agrumes et de fleurs bien caractéristique, un vin élégant et persistant.
Il y a aussi l’IGP Cot-Malbec 2015, aux notes d’humus, d’épices et de mûre, alliant charpente et souplesse, l’IGP Pinot Gris 2015, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, l’IGP Berligou rosé 2015, de jolie teinte, tout en fruité, et cet autre IGP Berligou rouge 2014, au nez de griotte et d’épices, aux tanins mûrs, un vin d’une belle harmonie.

Jean-Michel et Laurent Poiron
L’Enclos-Chantegrolle
44690 Château-Thébaud
Tél. : 02 40 06 56 42 et 02 40 06 51 43
Fax : 02 40 06 58 02
Email : dom.poiron@wanadoo.fr
www.muscadet-poiron.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LASCOMBES


Classé 1er Grand Vin. Au cœur de Margaux, Lascombes s’étend sur 112 hectares. Une propriété magnifique, un vignoble “chouchouté”, notamment avec un palissage des vignes rehaussé pour augmenter la surface foliaire, des soins extrêmes lors des vinifications et de l’élevage... tout concourt ici à élever l’un des plus grands vins du Médoc. 
Directeur technique des Châteaux Lafite Rothschild puis au Château l’Evangile à Pomerol, Dominique Befve, amoureux de la terre, passionné et exigeant, a été choisi par les nouveaux propriétaires, la Mutuelle d'assurances du corps de santé français (MACSF), en 2011, pour diriger Lascombes et son équipe de 40 personnes.
“On me laisse faire les vins que j’aime, nous dit Dominique Befve. De grands vins qui restent bien typé Margaux, bien sûr, c’est le terroir qui domine. J’aime les vins jeunes, les tanins ronds, bien présents en bouche, un peu plus concentrés et plus mûrs que la moyenne, tout en sachant qu’ici, au Château Lascombes, grâce à nos méthodes techniques, les vins sont souvent prêts à être bus jeunes, mais cela ne joue pas sur leur grand potentiel de longévité. Notre travail en amont, dans les vignes, est particulièrement important, nous suivons de près l’évolution des maturités et déterminons quelles parcelles sont prêtes à vendanger.
Nous avons des projets d’œnotourisme, nous restaurons entièrement une chartreuse du XVIIe siècle pour y accueillir salle de réception, salle d’attente, salle de dégustation et boutique. Nous recevons 4000 visiteurs par an, et avons l’objectif de doubler, voir même de tripler le nombre de visiteurs. Nous aménageons le Château, des ajouts avaient été faits, nous les cassons pour retrouver la bâtisse d’origine. Il restera strictement à usage professionnel. Il est aussi envisagé de réaménager le cuvier dans les deux à trois ans à venir.”
Beaucoup de soins et d’observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Une étude pédologique a été entreprise, parcelle par parcelle, qui a permis de restructurer le vignoble afin d’obtenir la meilleure adéquation entre terroir et cépages. En parallèle, le palissage a été réhaussé afin d’augmenter la surface foliaire pour permettre une photosynthèse optimale. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu’aux vendanges.
Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s’effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l’écoulage et l’entonnage par gravité. La fermentation malolactique s’effectue en barriques. Le vin du Château Lascombes est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le Second Vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.
Savouré sur place, ce Margaux 2013 est de jolie robe grenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésime. tanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant. 2012 : belle robe pourpre intense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction. Bel équilibre entre alcool, acidité, concentration et structure. Milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde. Le 2011 est vraiment très réussi, attaque franche et douce à la fois, arômes intenses de fruits noirs, notes florales, mais aussi d’épices et de réglisse. Volume et concentration emplissent la bouche, les tanins sont denses, le boisé bien intégré, bel équilibré entre alcool acidité et structure, un vin à prévoir dès maintenant sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un pigeon rôti.
Le 2010 est, certes, un cran au-dessus, robe noire très profonde, arômes très présents de mûre, cerise gorgée de soleil, notes de chocolat et de moka. Attaque fraîche et moelleuse, belle rondeur épaulée par une structure présente mais pas dominante, du gras, de la vivacité, arômes très élégants de fruits noirs, d’épices, belle complexité et puissance, superbe finale très longue. Le 2009 est dans la lignée, ’attaque en bouche est douce et veloutée, Milieu de bouche puissants, arômes persistants de fruits noirs bien mûrs, vin complexe, élégant d’excellente garde qui devrait se fondre à merveille.
Le 2008 est franchement superbe, il a tout : la complexité d’arômes avec des connotations légèrement giboyeuses, une grande élégance grâce à des tanins parfaitement fondus mais bien présents, c’est un grand classique médocain comme on les aime, superbe sur des feuilletés aux morilles ou des perdreaux rôtis aux marrons. Le 2007 est Le 2006 est encore un peu fermé, lui aussi typique de ce millésime où la richesse côtoie l’austérité, développant un nez dominé par la cannelle, le musc et la cerise noire, de garde. Le 2004 se goûte très bien actuellement, fin, souple, parfumé. Le 2002 est exceptionnel, à la fois dense et distingué, complexe, très chaleureux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, suave avec de la matière. Le 2000 lui ressemble, plus corsé, intense, d’une belle finale où se décèlent le musc, la groseille et le cuir, à déboucher sur un rôti de veau farci aux truffes.
Goûtez le Chevalier de Lascombes 2013, bien corsé, de belle robe soutenue, ample en bouche, aux nuances de cassis et de mûre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. 2012 : jolie robe grenat foncée. nez explosif de fruits rouges qui se mélangent à des notes d’épices telles que la vanille. Attaque fraîche, l’évolution se fait sur les fruits, les tanins sont souples, belle finale, beaucoup de rondeur et de charme. 2011 : robe rubis intense, nez explosif de fruits rouges frais. Les notes boisées, vanillées et la note florale augmentent la complexité du nez. L’attaque est vive, bonne concentration. Bouche est très veloutée tout en séduction. Les fruits rouges dominent et sont délicatement enveloppés d’un boisé discret. Les tanins sont souples avec une belle finale chocolatée. Vin de plaisir comme à son habitude. 2010 : robe pourpre intense et brillante, nez ouvert, notes franches de griottes. Attaque franche et vive, arômes de fruits croquants, pointe de vanille et de torréfaction. Agréable milieu de bouche mêlant rondeur et gras. Des tanins fondus et une belle persistance aromatique. Belle fraîcheur pour ce joli vin qui est dans la trame habituelle de vin plaisir.

Dominique Befve

Château MONGRAVEY


C’est à partir d’un petit vignoble en appellation Margaux hérité de son père en 1980, que Régis Bernaleau développe ses deux propriétés de Braude et Mongravey. Culture raisonnée pour ce vignoble de 19 ha. 
Joli Margaux 2013, 75% Cabernet-Sauvignon, 23% Merlot, 2% Cabernet franc, issu d’un élevage de 18 mois, 100% en barriques dont 60% de bois neuf, toujours marqué par son Cabernet-Sauvignon majoritaire, de couleur pourpre, généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse (23 €). Le 2012 est se bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, vraiment très réussi, à prévoir sur un des feuilletés aux morilles. Excellent 2011, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, que l’on peut prévoir avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin.
Excellent Moulis en Médoc Château Galland 2013, 55% Cabernet-Sauvignon et 45% Merlot, de jolie robe grenat, est intense, aux tanins mûrs mais très structurés, un vin qui sent bon la groseille, le pruneau et l’humus (15 €). Goûtez le Haut-Médoc Château de Braude 2013, 75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, au nez de cassis et de sous-bois, aux tanins soyeux (13,50 €).

Karin et Régis Bernaleau
8, avenue Jean-Luc Vonderheyden
33460 Arsac
Tél. : 05 56 58 84 51

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015

 



VIEUX CHATEAU des ROCHERS


BARON-FUENTÉ


Château CADET-BON


DRAPPIER


Château CORNEMPS


Domaine VIRELY-ROUGEOT


CHATEAUNET


Château GAUTOUL


THÉVENET-DELOUVIN


Domaine FREY-SOHLER


Maurice VESSELLE


Château PÉROUDIER


Domaine de GRANDMAISON


Château LUCHEY-HALDE


Château ORISSE du CASSE


Domaine GRESSER


Château THURON


Domaine de MONTIGNY


Domaine Pierre MAREY et Fils


Clos LABARDE


HAMM


Domaine de VIAUD


Château de VIMONT



DOMAINE GUIZARD


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU DE BEAUREGARD


HENRY NATTER


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCE DU CLOS BELLEFOND



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales